LE GEANT AU PETIT COEUR.

       Il était une fois, un homme tellement grand qu’un seul de ses pas suffisait pour traverser une route, un chemin. Il lui arrivait de s’arrêter, mais seulement lorsqu’il pensait ne pas pouvoir faire autrement. La malédiction était telle qu’à

LE GEANT AU PETIT COEUR.

       Il était une fois, un homme tellement grand qu’un seul de ses pas suffisait pour traverser une route, un chemin. Il lui arrivait de s’arrêter, mais seulement lorsqu’il pensait ne pas pouvoir faire autrement. La malédiction était telle qu’à

L’ARCHE.

Le solide mât d’une belle et grande arche me faisait face, l’imaginant naitre de ses ballasts, il était de couleur bleu et son extrémité fuyait en s’élargissant pour se perdre dans de ronds nuages blancs. Ses quatre étages de hauteurs

L’ARCHE.

Le solide mât d’une belle et grande arche me faisait face, l’imaginant naitre de ses ballasts, il était de couleur bleu et son extrémité fuyait en s’élargissant pour se perdre dans de ronds nuages blancs. Ses quatre étages de hauteurs

Logikat.

– Je ne songerai à te mentir. – Quoi que tu dises, bien que tardivement, j’aime partager ce vent à tes côtés.   -Cela sautait tellement aux yeux! il était un véritable aimant pour elle. -Pose toi mon fils et

Logikat.

– Je ne songerai à te mentir. – Quoi que tu dises, bien que tardivement, j’aime partager ce vent à tes côtés.   -Cela sautait tellement aux yeux! il était un véritable aimant pour elle. -Pose toi mon fils et

1,2,3!

• L’étiquette, Le rebelle, Rattrapée. • La mort, L’humain, L’avis. • La tour, L’amour, La moue. • Osons, Errons, Tairons. • La brume, La pluie, Le bruit. • Pigalle, Égal, Régal. • L’autre, La-bas, L’ubiquité. • L’autre, L’égalité, La jalousie.

1,2,3!

• L’étiquette, Le rebelle, Rattrapée. • La mort, L’humain, L’avis. • La tour, L’amour, La moue. • Osons, Errons, Tairons. • La brume, La pluie, Le bruit. • Pigalle, Égal, Régal. • L’autre, La-bas, L’ubiquité. • L’autre, L’égalité, La jalousie.

L’EXCUSANT EQUILIBRE.

À quoi bon pardonner au motif de cette noble résultante si la vie en attente d’une mort où le gris ne se rapporte plus, en est atteinte. Une vie contre une mort. Un amour contre une haine, un sourire contre

L’EXCUSANT EQUILIBRE.

À quoi bon pardonner au motif de cette noble résultante si la vie en attente d’une mort où le gris ne se rapporte plus, en est atteinte. Une vie contre une mort. Un amour contre une haine, un sourire contre

Sans Titre

JOE Je compris que c’était moi car je reconnu Joe, mon ami d’enfance, là à côté de moi, imprimé sur ce papier sortit de cet appareil à l’instant Le doute me vint d’un coup, j’arrêta le premier passant et lui

Sans Titre

JOE Je compris que c’était moi car je reconnu Joe, mon ami d’enfance, là à côté de moi, imprimé sur ce papier sortit de cet appareil à l’instant Le doute me vint d’un coup, j’arrêta le premier passant et lui

Et si tout n’était qu’habitude?

Partons donc du postulat que tout n’est qu’habitude. Alors que la plus simple est prônée par le divertissement, le laissé allé, il est tristement constatable que cette habitude nous nuise moralement et physiquement, nous menant ainsi vers cette désespérante sensation

Et si tout n’était qu’habitude?

Partons donc du postulat que tout n’est qu’habitude. Alors que la plus simple est prônée par le divertissement, le laissé allé, il est tristement constatable que cette habitude nous nuise moralement et physiquement, nous menant ainsi vers cette désespérante sensation