Noël: l’hérédité d’un métier mise à mal. 

Au nom de la majestueuse coutume, jamais remise en doute, le métier de père Noël s’est toujours transmit de génération en génération. Malheureusement, depuis maintenant 200 ans, il est relaté un certain problème de succession masculine, comme le témoigne le registre des naissances de la commune de Rovaniemi.
La relève ayant été ainsi établi par chacun des parents, il parait évident qu’aux vues des conjonctures actuelles et de la montée des nouveaux rêves insufflés par les nouvelles technologies imposant des prix toujours plus exorbitants, la présence d’un père Noël apparaît aujourd’hui plus que nécessaire.

La tradition pourra t-elle s’effacer devant le principe d’égalité? L’image d’une mère Noël prononçant le célèbre « hohoho » pourra t-il s’implanter dans nos esprits? Pouvons-nous encore patienter devant ce désir toujours plus grand d’immédiateté?
Tant de questions encore qui, espérons le, n’enlèveront pas le caractère sacré d’un bon moment en famille…

« joyeux Noël »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :