Archives de Catégorie: Mr. Times

LE GEANT AU PETIT COEUR.

       Il était une fois, un homme tellement grand qu’un seul de ses pas suffisait pour traverser une route, un chemin. Il lui arrivait de s’arrêter, mais seulement lorsqu’il pensait ne pas pouvoir faire autrement. La malédiction était telle qu’à

LE GEANT AU PETIT COEUR.

       Il était une fois, un homme tellement grand qu’un seul de ses pas suffisait pour traverser une route, un chemin. Il lui arrivait de s’arrêter, mais seulement lorsqu’il pensait ne pas pouvoir faire autrement. La malédiction était telle qu’à

L’ARCHE.

Le solide mât d’une belle et grande arche me faisait face, l’imaginant naitre de ses ballasts, il était de couleur bleu et son extrémité fuyait en s’élargissant pour se perdre dans de ronds nuages blancs. Ses quatre étages de hauteurs

L’ARCHE.

Le solide mât d’une belle et grande arche me faisait face, l’imaginant naitre de ses ballasts, il était de couleur bleu et son extrémité fuyait en s’élargissant pour se perdre dans de ronds nuages blancs. Ses quatre étages de hauteurs

L’EXCUSANT EQUILIBRE.

À quoi bon pardonner au motif de cette noble résultante si la vie en attente d’une mort où le gris ne se rapporte plus, en est atteinte. Une vie contre une mort. Un amour contre une haine, un sourire contre

L’EXCUSANT EQUILIBRE.

À quoi bon pardonner au motif de cette noble résultante si la vie en attente d’une mort où le gris ne se rapporte plus, en est atteinte. Une vie contre une mort. Un amour contre une haine, un sourire contre

Et si tout n’était qu’habitude?

Partons donc du postulat que tout n’est qu’habitude. Alors que la plus simple est prônée par le divertissement, le laissé allé, il est tristement constatable que cette habitude nous nuise moralement et physiquement, nous menant ainsi vers cette désespérante sensation

Et si tout n’était qu’habitude?

Partons donc du postulat que tout n’est qu’habitude. Alors que la plus simple est prônée par le divertissement, le laissé allé, il est tristement constatable que cette habitude nous nuise moralement et physiquement, nous menant ainsi vers cette désespérante sensation

LE RIRE EST-IL L’EXPRESSION D’UNE COHERENCE?

•Mets tes pieds dans les poches! •Mais c’est impossible. •C’était une blague.. •C’est quoi une blague? •C’est quelque chose qui te fais rire. •Peux tu me faire rire? •Tout le monde rit! •… IL arrive de ne pas toujours savoir

LE RIRE EST-IL L’EXPRESSION D’UNE COHERENCE?

•Mets tes pieds dans les poches! •Mais c’est impossible. •C’était une blague.. •C’est quoi une blague? •C’est quelque chose qui te fais rire. •Peux tu me faire rire? •Tout le monde rit! •… IL arrive de ne pas toujours savoir

LE « … »

Je voyais cet « … » qui ne pouvait s’empêcher de « … »  .  Il me faisait penser à « … » mais avec plus de « … » et un peu moins de « … »  . S’appelait-il « … » ou bien « … » ? Mon imagination décida qu’il serait un

LE « … »

Je voyais cet « … » qui ne pouvait s’empêcher de « … »  .  Il me faisait penser à « … » mais avec plus de « … » et un peu moins de « … »  . S’appelait-il « … » ou bien « … » ? Mon imagination décida qu’il serait un

LA CREATION EST HUMAINE, C’EST UN FAIT.

Ce besoin de reconnaissance ne cacherait-il pas la volonté peut être inconsciente d’un partage, d’un échange ? L’expression de soi qui recherche la reconnaissance n’est-il pas un moyen d’élargir nos contacts prouvant notre nécessaire besoin d’interdépendance? Car, le fait d’être

LA CREATION EST HUMAINE, C’EST UN FAIT.

Ce besoin de reconnaissance ne cacherait-il pas la volonté peut être inconsciente d’un partage, d’un échange ? L’expression de soi qui recherche la reconnaissance n’est-il pas un moyen d’élargir nos contacts prouvant notre nécessaire besoin d’interdépendance? Car, le fait d’être

NIGHTMUR

On pouvait apercevoir par la fenêtre, un phénomène d’ordre météorologique assez étrange, un mur de fumée, compact et dense, de couleur noir, recouvrant toute la large façade de l’immeuble. Étant à l’étage le plus haut, il était possible de constater

NIGHTMUR

On pouvait apercevoir par la fenêtre, un phénomène d’ordre météorologique assez étrange, un mur de fumée, compact et dense, de couleur noir, recouvrant toute la large façade de l’immeuble. Étant à l’étage le plus haut, il était possible de constater

FROTTE FROTTE

Et voilà que c’était déjà reparti, hier soir n’avait pas suffit ni même encore ce matin. Ces va-et-vient.. d’une lassitude! Mais je veux bien croire, et à chaque fois(!) en ma possible bonne expérience afin d’espérer les trois petites minutes…

FROTTE FROTTE

Et voilà que c’était déjà reparti, hier soir n’avait pas suffit ni même encore ce matin. Ces va-et-vient.. d’une lassitude! Mais je veux bien croire, et à chaque fois(!) en ma possible bonne expérience afin d’espérer les trois petites minutes…

Noël: l’hérédité d’un métier mise à mal. 

Au nom de la majestueuse coutume, jamais remise en doute, le métier de père Noël s’est toujours transmit de génération en génération. Malheureusement, depuis maintenant 200 ans, il est relaté un certain problème de succession masculine, comme le témoigne le

Noël: l’hérédité d’un métier mise à mal. 

Au nom de la majestueuse coutume, jamais remise en doute, le métier de père Noël s’est toujours transmit de génération en génération. Malheureusement, depuis maintenant 200 ans, il est relaté un certain problème de succession masculine, comme le témoigne le