Archives de Catégorie: Humeurs

LE GEANT AU PETIT COEUR.

       Il était une fois, un homme tellement grand qu’un seul de ses pas suffisait pour traverser une route, un chemin. Il lui arrivait de s’arrêter, mais seulement lorsqu’il pensait ne pas pouvoir faire autrement. La malédiction était telle qu’à

LE GEANT AU PETIT COEUR.

       Il était une fois, un homme tellement grand qu’un seul de ses pas suffisait pour traverser une route, un chemin. Il lui arrivait de s’arrêter, mais seulement lorsqu’il pensait ne pas pouvoir faire autrement. La malédiction était telle qu’à

L’ARCHE.

Le solide mât d’une belle et grande arche me faisait face, l’imaginant naitre de ses ballasts, il était de couleur bleu et son extrémité fuyait en s’élargissant pour se perdre dans de ronds nuages blancs. Ses quatre étages de hauteurs

L’ARCHE.

Le solide mât d’une belle et grande arche me faisait face, l’imaginant naitre de ses ballasts, il était de couleur bleu et son extrémité fuyait en s’élargissant pour se perdre dans de ronds nuages blancs. Ses quatre étages de hauteurs

Et si tout n’était qu’habitude?

Partons donc du postulat que tout n’est qu’habitude. Alors que la plus simple est prônée par le divertissement, le laissé allé, il est tristement constatable que cette habitude nous nuise moralement et physiquement, nous menant ainsi vers cette désespérante sensation

Et si tout n’était qu’habitude?

Partons donc du postulat que tout n’est qu’habitude. Alors que la plus simple est prônée par le divertissement, le laissé allé, il est tristement constatable que cette habitude nous nuise moralement et physiquement, nous menant ainsi vers cette désespérante sensation

LE « … »

Je voyais cet « … » qui ne pouvait s’empêcher de « … »  .  Il me faisait penser à « … » mais avec plus de « … » et un peu moins de « … »  . S’appelait-il « … » ou bien « … » ? Mon imagination décida qu’il serait un

LE « … »

Je voyais cet « … » qui ne pouvait s’empêcher de « … »  .  Il me faisait penser à « … » mais avec plus de « … » et un peu moins de « … »  . S’appelait-il « … » ou bien « … » ? Mon imagination décida qu’il serait un

NIGHTMUR

On pouvait apercevoir par la fenêtre, un phénomène d’ordre météorologique assez étrange, un mur de fumée, compact et dense, de couleur noir, recouvrant toute la large façade de l’immeuble. Étant à l’étage le plus haut, il était possible de constater

NIGHTMUR

On pouvait apercevoir par la fenêtre, un phénomène d’ordre météorologique assez étrange, un mur de fumée, compact et dense, de couleur noir, recouvrant toute la large façade de l’immeuble. Étant à l’étage le plus haut, il était possible de constater

PORTONS NOUS NOTRE NEZ OU SOMMES NOUS PORTES PAR CE DERNIER?

Le nez, quelle drôle d’invention que la nature humaine nous a encore proposé! En plus de nous empêcher d’effleurer les lèvres de notre amie que nous saluons, mais qui nous permet de porter nos lunettes, il est munit de deux

PORTONS NOUS NOTRE NEZ OU SOMMES NOUS PORTES PAR CE DERNIER?

Le nez, quelle drôle d’invention que la nature humaine nous a encore proposé! En plus de nous empêcher d’effleurer les lèvres de notre amie que nous saluons, mais qui nous permet de porter nos lunettes, il est munit de deux

EXISTE T’IL DES CAS D’AMITIES QUE L’ON NE PEUT PAS PROUVER?

Je vous vois venir vous, avec votre subjectivité et patati et patata… Oups je ne vous écoutais déjà plus! Je me permet, pardonnez moi, de peut-être trop profiter de ce stylo mais: Votre subjectivité là, est-elle si différente de l’autre

EXISTE T’IL DES CAS D’AMITIES QUE L’ON NE PEUT PAS PROUVER?

Je vous vois venir vous, avec votre subjectivité et patati et patata… Oups je ne vous écoutais déjà plus! Je me permet, pardonnez moi, de peut-être trop profiter de ce stylo mais: Votre subjectivité là, est-elle si différente de l’autre

DEFINITION?

-Qu’est ce qu’un ami? Ami, Amour… Pourquoi pas. -Qu’est-ce qu’un copain alors? Quelqu’un avec qui on partage le pain? Cela voudrait dire qu’il n’y a peut-être pas toujours besoin d’amour pour partager? -Et qu’en est-il d’un camarade alors? Je répondrai

DEFINITION?

-Qu’est ce qu’un ami? Ami, Amour… Pourquoi pas. -Qu’est-ce qu’un copain alors? Quelqu’un avec qui on partage le pain? Cela voudrait dire qu’il n’y a peut-être pas toujours besoin d’amour pour partager? -Et qu’en est-il d’un camarade alors? Je répondrai

CETTE ANNEE JE ME SUIS FIXE PLEIN D’OBJECTIF! :)

Au diable (!) les objectifs qui nous mèneraient vers une « déshumanisation » de notre paradigme lié au vivant ! Au diable (!) les subjectifs qui créeraient un monde de chiffes-molles et où le plus faible serait le plus fort ! Et

CETTE ANNEE JE ME SUIS FIXE PLEIN D’OBJECTIF! :)

Au diable (!) les objectifs qui nous mèneraient vers une « déshumanisation » de notre paradigme lié au vivant ! Au diable (!) les subjectifs qui créeraient un monde de chiffes-molles et où le plus faible serait le plus fort ! Et

DES MOTS A RALLONGE.

« Dans un monde de mot-d’elle Il n y a que des mots-lassons Cherchant des mots-no-prix, en vain Recrachant finalement leur mot-bile. Mais que diraient ces mots-passant? Qu’il y a sûrement Des: Mots-vais, des mots-dites Comme il y a des mots-queries.

DES MOTS A RALLONGE.

« Dans un monde de mot-d’elle Il n y a que des mots-lassons Cherchant des mots-no-prix, en vain Recrachant finalement leur mot-bile. Mais que diraient ces mots-passant? Qu’il y a sûrement Des: Mots-vais, des mots-dites Comme il y a des mots-queries.